Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Prémices

Articles récents

Mémoire

9 Février 2017 , Rédigé par Ch. Mazières

                Fragments de vies

 

Emanuel Ringelblum with his sonPourquoi Klukowski

Déposés dans un mur à terre

Eux aussi les protègent-ils ?

 

Chercheurs d'impossible

Dans un autre corps

A l'abri de cette vision

 

Anges perdus

Résistance intérieure

En un pays extérieur - prison

 

Éclipse

Des humains percent

L'hiver ancêtre de toute apocalypse

           Que sommes-nous ?

 

 

 

 

Photos (HEART) : Emmanuel Ringelblum et son fils / Zygmunt Klukowski

Lire la suite

Mark Rothko

5 Février 2017 , Rédigé par Ch. Mazières

mark-rothko-hans-namuth-1964.1229986946.jpg

 

Rejoins

Qui se dissout dans la toile

Se résume à l'infini

 

Ouvrant un nouveau chemin

Pensées dans la création

Pré-existantes vies

 

Tout l'univers se courbe sous la tonalité

Fenêtre sur l'âme

Intègre de toute limite

 

Habités d'un souffle de vie

Bois noir mélancolique

Phase livide

 

Matérialistes et lâches sont nos regards

Assoiffés, rouges mythiques

Face contre face à vos portes plus vives

 

Photo: Hans Namuth/National Portrait Gallery, Smithsonian Institution/Art Resource, NY)

Lire la suite

Instant

29 Janvier 2017 , Rédigé par Ch. Mazières

 


 

Il cesse de battre des ailes

Et le silence se fait

A des lieux en sa sphère infinie

En bas des goélands se mêlent à l'écume

Avec la lumière déclinant

 

Il a vu des feux sur la terre

Et la Présence sur les eaux

Pointe un temps qui n'existe pas

Son souffle inconscient régulier

Comme au premier jour

 

Des aiguilles d'argent survolent le rocher

Immense et invisible à l'oeil humain

Des ombres s'éloignent d'une voile

Rafale de brume qui le soulève 

A peine reprend-t-il ses esprits

Lire la suite

Plan

20 Janvier 2017 , Rédigé par Ch. Mazières

Arbre0001.jpg

 

Un cadre revêt comme une armure

Pour atteindre au coeur de l'arène

Une place près du buffet froid

Des carrières et futurs rois

 

Un employé ajuste l'heure

Pour son travail et des enfants

Les amitiés et quelques joies

Hors la retraite avant son temps

 

Un cerisier absorbe l'eau

Débarrasse les dernières fleurs

Produit son kilo de noyaux

Rêvant impatient des frimas

 

Un coeur d'oiseau en vol

n'attend pas

Un mistral favorable du nord

Ou une grippe à mille pieds

Pour ignorer/toucher le sol

Lire la suite

Incompris

17 Janvier 2017 , Rédigé par Ch. Mazières

 

DSC 3904

 

 

Doit-il écrire celui qui sera attendu

En bas d'un bloc d'immeubles

Sortant de son commerce 

De province, de banlieue

Sans un surcroît de libertés

Parmi les myriades de lynchés

Qui n'étaient pas des tueurs cachés ?

 

Doit-il parler ou écouter

Celui qui a perdu

Respect et temps de tolérance

Ressources d'espérance, espace pour se dire

Fraternité

Confiance dans son pays au point d'en rire ?

Lui n'avait rien accaparé

 

Doit-il être accompagné

Celui que l'on prive de connaissances

Des bonheurs qu'acceptent ses croyances

Et d'égalité ? 

Des réponses il en a commises

De plus aimés en cherchent des milliers

Que nul non plus ne condamnerait 

Lire la suite

Nouvelles

15 Janvier 2017 , Rédigé par Ch. Mazières

Sphere

 

Quand nous reprendrons place

Parmi les lettres d'un langage commun

Nul ne dépassera

Donneur d'humanisme

Nos faces

Pour insinuer ses failles en chaque esprit

 

Lorsque anticipation, royaumes et amnésie

Ne ramèneront plus au passé

Que le rappel des origines ne soit plus approprié

Hors les commémorations du désespoir

Les stylites de la nausée

 

Nous retrouverons alors cette ville en son coeur 

De jour comme de nuit des pierres de lumière

Tiare de cristaux offerte à une terre pleine et entière

Au visage de lune

Aux colonnes de lierre

 

Écran dans l'attente d'une séance de vie

Renaissante et transfigurée sous les projecteurs

Les spectateurs debout et impatients

Assis lisant

Émettant pour souffle une parole

Avec nous sur le sol endormie

 

Ayant tué le temps en vain attendant l'heure

Nous accueillerons alors

De ces voyages

Sans honte ni nostalgie

Leurs nouvelles d'un siècle impensé

Lire la suite

Parenthèse

12 Janvier 2017 , Rédigé par Ch. Mazières

 

Lalibela r

 

 

Il est une fraternité humaine

Qui traverse les mers

Des ordres, des idées, les barrières

 

A laquelle rien ne résiste

Ni peurs ni haines, qui ne font

Que la faire briller au dessus de la plaine

 

Dépasser les sommets lumineux 

L'horizon

De nos possibilités réelles

 

Flamme qui ridiculise le temps, nos sensations

Pour nous faire retrouver ces passages

Survolés sans raison

Lire la suite

Résistance

3 Janvier 2017 , Rédigé par Ch. Mazières

DSC_0881.JPG

 

Avant j'étais un roi

Souviens-toi

Comme ce jour fut beau

Lorsque en nous retournant

Distinguant un champ de bataille

Nous nous sommes relevés appuyés sur des mots

 

Puiser de cette source

Une haine éternelle est tentant

Offrant 

Sur le socle de la prière

Un reste de beauté intacte du monde

Pour prix de nos libertés perdues

 

Tu ne m'écoutes plus

Que panser maintenant ?

Touches de lumière

Noyées dans un fleuve de boue

Brûlés de honte 

Écorchés vifs

De notre mémoire profonde

 

La mort nous suit

Amoureuse craintive

Nous avons cessé de courir

Et déposé les armes pesant sur nos épaules

Dans l'attente d'un sursaut 

Dressés prêts à répondre

De notre amour

Lire la suite

Etincelles

1 Janvier 2017 , Rédigé par Ch. Mazières

DSC_2531.JPG

 

ניצוצות 

 

Éternel resté dans ma vie

 

Transporté inchangé entre nos temps de rencontre

Issu de toi, j'ai reçu une place en ce monde

 

Noyé à jamais dans les volutes de fumée et de lumière

Car Tu es le lien avec la douleur de l'autre donc l'amour sans limites
 

Je Te voudrais

Engagé depuis toujours à mes côtés, si loin si proches d'un foyer

 

Loué sois-Tu pour ces instants qui ont fait de nous des lions

Lancés à la poursuite d'un avenir insoupçonné
 

Entre dans ma vie un nouvel espoir

Souriant à ce que nous avons été 

 

 

Lire la suite

Paysages

1 Janvier 2017 , Rédigé par Ch. Mazières

DSC 2003

 

Sur la matière de Jacob Sternberg

Pousse moqueur un arbre d'or natif

Perle immatérielle dans le monde du vivant

Je parcourrai ton histoire pour la retrouver

Lorsque nous nous appartiendrons

Puis nous découvrirons le sacrifice

Pour la génération

Qui prendra possession de nos toits

 

Sur ton visage seul

Peut se poser mon regard

Oiseau en cage qui patiente

Volant de lettres vaines en interlignes

Happé par les taches de couleurs

Blessures sur la surface inanimée 

Qui sait, vers une angoisse promise à jamais attendue

J'ai retrouvé une paix intérieure

Lire la suite
1 2 3 4 > >>