Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Prémices
Articles récents

Aube

22 Août 2022 , Rédigé par Ch. Mazieres

Le cirque quitte la ville

Le chapiteau encore illuminé

Dans la lumière du matin

Et l'ange venu résider sur Terre

Se couvre de ses ailes

L'écuyère partie

Il semblerait soudain

Ne rester ici

Que l'automne qui vient

Lire la suite

Ce jour caché, Je cacherai Ma face

27 Juillet 2022 , Rédigé par Ch. Mazieres

Ce jour caché, Je cacherai Ma face

 

On ne peut écrire un poème

Sur commande autour d'un mot

Sans l'avoir ressenti, chéri, poli, aimé

 

Il ne s'agit que de l'un de ces défis qu'on se lance

Seul, face contre face

Lance ardente et persistante

Empreinte des aveuglements du mal

Morphine interne des maux

Dans le cataclysme des hautes redécouvertes

 

Chaque nuit, une nouvelle chance

Nul bruit sourd à cette adresse

Des techniques trop simples se cherchent encore

 

Si un jour ce rouleau de Shéhérazade

Restait muet, refermé, infidèle

Cela ne signifierait en rien

Que des êtres réels auraient trouvé le terme 

Qui à lui seul pouvait nous faire manquer la rade

Quelque chose serait tombée sur le sol

Voilà tout

 

Ce jour caché, Je cacherai Ma face
Lire la suite

Commissariat

29 Juin 2022 , Rédigé par Ch. Mazières

Russian_Revolution_of_1917_m.jpg

 

Non, tu ne me tueras pas, mon frère,

 

Car, vois, je t’accompagne

Dans ce commissariat

Où l’on t’emmène

Pour la première fois

Et là je livrerai mes espoirs

Mes doutes puis mes fautes

Tu poseras les tiennes

Sur le large bureau

Sous l’éclairage blême

C’est comme un cadre étroit

Déplacé,

Sur cet immense monde

L’étendue est celle des sentiments

Il s’agit là de douleur, de deuils, de slogans, de rengaines

De traditions d’effroi

 

Le cadre s’est fixé

Ne peut plus s’agrandir

Recouvrir plus avant

Tes souffrances et les miennes

Mes limites, tes lois, le néant

Bords aveugles des haines,

Lunette sur ton moi

Vue de mon âme en peine

Tu en réchapperas

Ce soir-même,

Envahi,

Hors de toi,

Seul

Un regard d'absences

Nous sortira de là

Lire la suite

A cire perdue

21 Juin 2022 , Rédigé par Ch. Mazières

 

DSC_4090.JPG

 

Chaque oeuvre d'art

Porte sa concession

A une statistique

Flux

Qui se matérialisent

En métaux purs

Solides

Éclipse

L'autre monde

Hors utopies sans rêve

 

Tandis que disparaît

La cause d'une perte

Années sans fond

Se délite

Abandonnée

Toute raison humaine

Quand bien le mal est vu

Obnubile

Revient

A part soi

Passé qui se refuse

L'Essentiel

Lire la suite

Orage

16 Juin 2022 , Rédigé par Ch. Mazières

Horace-Vernet-Esquisse-pour-La-chasse-au-lion-Dahesh-MUseum.jpg

 

Dans l'âtre finissant

De l'horizon

Se couche la lumière

Sous la cime des cèdres

Proues et charpentes

Antiques

Instables

Mais contre toute attente

Rassemblement

 

Au loin sourd le tonnerre

Un reste soviétique

Eclairs

Derrière les contreforts

Colonnes prophétiques

De sable

Mirage

Se refusant

 

Et au-delà

Amères

Icônes du Liban

Voiles

Sur le vent se retournent

Le passé redessinent

Brisent le grain du crayon

Orientaliste 


Horace Vernet : Esquisse pour La chasse au lion, huile sur toile (Dahesh Museum of Art) 

 

 

Lire la suite

Désarmé

7 Juin 2022 , Rédigé par Ch. Mazières

DSC_4889.JPG

 

Instructeur

Tu sais bien

Combien

En libertés promises

On a masqué ici

De chars couverts d’épines

 

D’humiliations se cachent

Dans ces groupes d’enfants

Pour nous l’intelligence

Se lit au kilomètre 

Est l’art des mots perdus

Inusité Ton nom

  

Tes vigiles

Qui n’ont plus qui poursuivre

Puisque nous nous ressemblons

Dans nos sourires

Comme nos crimes

Sur ces villes sans âme

Cherchent qui provoquer

 

Le corps primal

Greffe qui a prise

Sur nos téléréalités

Pourrait-il encore harceler, s'esbaudir ?

Seule encre de nos livres

Paradoxe vite oublié

Hors écran

Lire la suite

Attente

3 Juin 2022 , Rédigé par Ch. Mazières

 

DSC_1271.JPG

 

Réécrire

Une prière

Un poème

Lorsque tout est perdu

Ce temps, lui,

S’appartient

 

Domine l’espace

En retrait

Monopoles

Absolus

Etre ailleurs

Pour quoi faire ?

La vérité se cache

Dans nos lettres en péril

 

Sous le regard de tous

Un océan se ferme

Il y a bien ces instants

Passés

Qui reviennent

Ressac

Happé par des chimères

Présents en nous

Etoiles fugitives

Notre regard empreinte

Lire la suite

Le secret

30 Mai 2022 , Rédigé par Ch. Mazières

DSC_5821.JPG    

 

Officier !

Je connais la vérité non dite

Vous savez, sur le lieu en forêt

Dans la clairière ensoleillée

Au nord des pins

Entre nos deux hameaux en ruines

De quelque six mille âmes

Près de la source brune

Au bord du chemin où personne ne passe

Sinon vous et les vôtres

 

Cela ne remet en cause

Ni mon amour du bien

Ni les miens

Moins encore

Notre connaissance à tous

Des fosses

Qui éventrent ces terres

Trop grasses, sans récoltes,

Vos hommes et notre foi

Avec la liberté

 

Mais je voulais

Que vous le sachiez

Le disiez,

Vous que l’on respecte,

Que je ne l’ai pas rêvé

Délirant de terreur

Le secret

Et, qu'en connaissance de cause,

Nous le garderons ensemble

A jamais

 

Lire la suite

Aspirer

23 Mai 2022 , Rédigé par Ch. Mazières

DSC 0881

 

Je comprends ce qu'est l'amour

Ce regard paternel, secours en force, rayon de flamme

Eternel

Les temps avec l'aimée

L'infini de l'instant

Douleur vers l'autre

Ponts créés avec mesure

 

Indestructible

Sourire comme un soleil

Si peu entrevu

Immense comme l'univers

C'est de cela qui a été perdu

Par tant d'autres hommes et femmes

Dans un gouffre immense

 

Lac de feu plus profond que le ciel

Pour les mortels que nous sommes

Peut-être

Avant nous

Rassemblés

Chant unique

Je n'en désire que Toi

 

Lire la suite

Nouvelles

16 Mai 2022 , Rédigé par Ch. Mazières

Sphere

 

Quand nous reprendrons place

Parmi les lettres d'un langage commun

Nul ne dépassera

Donneur de transhumanisme

Nos faces

Pour insinuer ses failles en chaque esprit

 

Lorsque anticipation, royaumes et amnésie

Ne ramèneront plus au passé

Que le rappel des origines ne soit plus approprié

Hors les commémorations du désespoir

Les stylites de la nausée

 

Nous retrouverons alors une ville en son coeur 

De jour comme de nuit ses pierres de lumière

Tiare de cristaux offerte à une Terre

Pleine et entière

Au visage de lune

Aux colonnes de lierre

 

Écran dans l'attente d'une séance de vie

Renaissante et transfigurée sous les projecteurs

Les spectateurs debout et impatients

Assis lisant

Émettant pour souffle une parole

Avec nous sur le sol endormie

 

Ayant tué le temps en vain attendant l'heure

Nous accueillerons alors

De ces voyages

Sans honte ni nostalgie

Leurs nouvelles d'un siècle impensé

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>